29 déc. 2008

Le parfum fait-il un bon cadeau de Noel ?

Le parfum fait-il un bon ou un mauvais cadeau de Noel ? Les professionnels s'inquiètent - à juste titre - d'une perte de la valeur cadeau du parfum, remplacé dans le coeur des consommateurs par les nouvelles technologies. Si j'en crois Monsieur Lam, "le parfum est le cadeau triste par excellence", et c'est pire si c'est un parfum people façon Beckham. Sur ce forum, c'est un N°5, trop banal (??) qui a déçu. De toute façon, comme dans tout secteur, il y a des tops et des flops, avec une prime aux parfums connus et fortement soutenus en pub, qui font figure de valeur sûre, à découvrir ici dans cette analyse du JDD (réalisée juste avant Noel).

En matère de parfum, les américains avaient une option plus inhabituelle, un cadeau comme on n'en fait rarement ! C'est le buzz de Noël 2008 : Burger King avait en effet lancé peu avant les fêtes un déo-parfum nommé "Flame", un parfum de séduction "avec une note de viande grillée", en édition limitée. L'idée a rencontré un succès étonnant, et le parfum s'est retrouvé en rupture de stock quasi-immédiatement. Vendu initialement 3.99$ pour 5ml, dans la chaine de magasins américaine Ricky, il était encore disponible autour de 70$ sur e-bay ! Pour lire toute l'histoire, c'est ici et . Pour l'info, merci qui ?

1 commentaire:

Soph a dit…

J'imagine la tête de mes amis si je leur offrais un parfum Burger King !!! Hum la bonne odeur de graillon.