6 sept. 2007

Comme un camion : "Les marques doivent avant tout avoir foi en leurs produits"

Depuis octobre 2004, le blog Commeuncamion.com permet aux hommes de se tenir au courant des dernières tendances de la beauté et de la mode au masculin, jusqu'aux techniques de séduction, sur un ton direct et volontiers décalé. Le blog a ainsi accueilli 130 000 lecteurs par mois en 2007 (chiffres Médiamétrie). Joe dit "le démonte-pneu", "chef de chantier", fondateur et animateur en chef du blog, a bien voulu répondre à mes questions.

Comment est né le blog ?
La création de Commeuncamion.com, c'est avant tout l'expression d'une passion pour les nouvelles technologies et l'échange. Le thème est venu par la suite : il m'est apparu en confrontant mes intérêts à ce qui me semblait peu abordé, ou du moins, d'une manière qui ne me satisfaisait pas.

Qu'est-ce qui fait la valeur ajoutée de Commeuncamion.com ?
J'ai voulu aborder le sujet de la mode masculine et des conseils beauté, de manière simple, avec un regard critique, et en me basant sur une spécificité forte du média Internet : l'interactivité. Le contenu de Commeuncamion.com est avant tout celui des lecteurs. Les réactions, les avis positifs comme négatifs font partie intégrante de l'information proposée. Il y a un échange permanent entre les lecteurs et moi, et les lecteurs entre eux. Beaucoup de sujets sont abordés suite aux suggestions mails de lecteurs. Moi, je suis l'animateur, le chef d'orchestre. Ou plutôt le chef de chantier comme j'aime à me définir !

Le sujet des cosmétiques fait partie des débuts du site. J'utilise personnellement des soins pour homme depuis une petite dizaine d'années. Et j'ai voulu faire partager mon expérience en publiant des avis sur les produits que j'avais testé, et que je continue de tester. Le style est simple et direct.

J'essaie au maximum de décrire l'expérience que j'ai faite d'un produit. Je les ai tous testé au moins sur 2/3 semaines avant d'en parler. Je ne voulais pas me limiter à une liste de course comme on en trouve le plus souvent : untel a sorti ça, c'est plein de bonnes molécules, ça coûte tant, à telle adresse, point. Sur Commeuncamion.com, le produit est véritablement jugé, et en permanence par tous les lecteurs qui témoignent tour à tour de leur expérience.

Les visiteurs du blog semblent-ils plutôt des connaisseurs, ou sont-ils plutôt perdus dans la jungle de la beauté au masculin ?
Les expériences sont multiples. Certains débutent et sont vraiment à la recherche d'infos, de conseils, sur par exemple la manière d'optimiser son rasage ou l'utilisation d'un autobronzant, et de recommandations sur les marques. Certains ont déjà testé des produits du même type et peuvent échanger sur des éléments de comparaison. Certains sont plus aguerris et font part de leur conseils. C'est un échange permanent, sur le blog, et sur le forum !

Comment jugez-vous l'offre des marques de cosmétiques destinée aux hommes ?
Les marques sont à présent très nombreuses sur le secteur du soin pour homme, des plus connues aux moins connues, et proposent une large gamme aussi bien pour le débutant que l'expert. Je pense qu'on n'a plus grand chose à envier aux femmes à ce niveau-là.

Au fond, les marques savent-elles parler aux hommes ?
J'ai encore le sentiment qu'elles s'adressent plus aux femmes qu'à nous dans leur communication. Si l'on cite Nickel, leur succès est sans aucun doute basé sur cette communication plus masculine : simple et légèrement triviale.

Les marques de beauté sont-elles suffisamment présentes sur les blogs ?
Les marques sont peu présentes sur les blogs. Je pense qu'elles sont frileuses car il y a une prise de risque. Cela représente un challenge nouveau. Contrairement aux médias traditionnels, le récepteur a les moyens de réagir, de s'exprimer. Et évidemment c'est à double tranchant : si les réactions à un produit sont majoritairement positives, cela influencera considérablement l'ensemble des récepteurs car il s'agit d'avis de consommateurs. A l'inverse, évidemment, des critiques nombreuses en décourageront plus d'un à se diriger vers ce produit. Les marques doivent avant tout avoir foi en leurs produits, avoir cette volonté d'affirmer leurs forces, et intégrer ou faire appel à de nouvelles compétences pour gérer cette nouvelle relation avec le consommateur. Et plus Internet prendra d'importance, plus celles qui sauront relever ce défi pourront se différencier.

Justement, des réseaux comme Influence dont Commeuncamion.com fait partie peuvent-ils aider les marques à mieux appréhender l'univers des blogs ?
Commeuncamion.com fait effectivement partie du réseau Influence. Il s'agit d'une régie publicitaire qui présente comme particularité d'avoir une expérience importante dans la gestion des communautés. Ils ont pour cela une certaine légitimité à proposer une rencontre entre le bloggeur et l'annonceur. Les spécificités du blog sont prises en compte, et le bloggeur est consulté pour le choix des annonceurs et des formats souhaités. Pour ma part je refuse par exemple les pop-up ou tout autre format intrusif qui détournerait les lecteurs de l'essentiel : le contenu !

Commeuncamion.com est-il un magazine en ligne ?
Pour moi, un blog est un blog. Et Commeuncamion.com reste un blog même si il y a plusieurs contributeurs, plusieurs thémes abordés, un minimum d'organisation éditorial, et un peu plus de 2 lecteurs à présent. C'est juste un bon gros blog de mec !

Vivez-vous de votre blog ?
Je n'en vis pas mais si quelqu'un souhaite me faire un virement bancaire tous les mois, je tiens un rib à sa disposition !

Avis aux bienfaiteurs ! Merci à Joe de s'être prêté au jeu des questions/réponses, et n'oubliez pas d'aller faire un tour sur Commeuncamion.com

1 commentaire:

Anne a dit…

Je comprends l'idée que les blogs et l'Internet social modifient la relation marque-conso, et que les marques doivent s'adapter, se rendre plus accessibles. Mais quand leur existence (et leur force) réside dans leur capacité à représenter l'innatteignable, l'innaccessible, l'idéal, est-ce qu'aller davantage sur les blogs ne va pas les faire gagner en com à court terme et ternir leur image à long terme ? C'est peut-être moins vrai s'agissant des hommes, qui ont une approche plus pragmatique, moins onirique du luxe...

Au fait, mon copain est fan de Commeuncamion !